After - Anna Todd


J'écris cet article le 15 juillet en écoutant les informations, le drame qui s'est déroulé à Nice le 14 juillet.
#PrayforNice

Auteur: Anna Todd
Éditeur : Le livre de poche(2016)
Nombre de pages: 811
Je l'ai lu en :4 jours

Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux...
Mais ça, c'était avant qu'il ne ne la bouscule dans le dortoir.
Lui, c'est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé, avec un " p... d'accent anglais ! " Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé.

Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle...

Cet homme ingérable, au caractère sombre, la repousse sans cesse, mais il fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque...
Initiation, sexe, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ?

L'écriture rythmée d'Anna Todd rendra accros tous ses lecteurs.

Anna Todd m'a effectivement rendu accro à ce livre et à ces personnages.
Je me suis immédiatement identifié à Tessa, cette étudiante organisée, qui programme tout et veux toujours être à l'heure, qui adore les livres et prends des cours de littérature. 
Quand à Hardin, il est juste parfait. C'est le bad boy que beaucoup de monde veux avoir, avec son magnifique accent anglais, et son assurance énervante. 

Anna Todd nous transporte donc dans cette histoire fantastique, un peu répétitive mais qui avance quand même, ce qui la rend addictive. Chaque chapitre est plus intéressant que le précédent. Il m'est arrivé ce qui ne m'était pas arrivé depuis Harry Potter et John Green: lire, se plonger dans le monde de l'auteur puis relever la tête, revenir dans le monde réel et se demander "Je suis où là?". Ce livre est un véritable "Escape".

En plus de toutes ces qualités, (je n'ai pas trouvé de points négatifs) la fin est boulversante. Elle nous donne en même temps envie d'en savoir plus et de lire le deuxième tome, mais on se demande si le plus n'est pas encore plus cruel et bouleversant et si on a vraiment envie de continuer. Comme si on était Tessa, à choisir entre s'accrocher ou tout abandonner et ne plus jamais souffrir, parce qu'en lisant cette perle, en souffre autant que Tessa.
Mais ma curiosité a pris le dessus et sur vos conseils je vais lire le deuxième tome après avoir fait une pause avec un autre livre pour que After ne me cause pas un trop gros "BookHangover".