Jane Eyre - Charlotte Brontë


Je vais beaucoup comparer ce livre avec les Hauts de Hurle-Vent, comme les auteurs sont sœurs^^

Le plus beau dans les romans classiques, c'est que l'on suit l'histoire depuis le début, ce qui nous lie avec le personnage. Je me sentais très proche de Jane. Dans une romance comme Avant Toi, Nos Etoiles Contraires et toute les modernes, si le personnage parle de son enfance c'est en disant : "je me souviens, quand j'avais 8 ans, ma mère et moi..." et je n'aime vraiment pas ça. Vivre toute une vie dans un roman de 300 pages et très beau, on s'y attache beaucoup plus (autant au roman qu'à la vie en elle même). C'est ce que font les sœurs Brontë, et c'est ce qui fait que je tombe réellement amoureuse de leurs plumes. De plus, l'écriture est très simple pour un classique, et je ne l'aurai pas mis dans la catégorie Jeunes Adultes ;)

L’histoire est aussi belle que la couverture. Elle est si triste, qu'elle en devient tellement belle, que l'on pleure sans savoir si c'est de joie ou de tristesse. Les larmes remplissent vos yeux et les mots deviennent flous. Mais vous n'avez pas besoin de les lires. Vous connaissez Jane, vous savez ce qu'elle pense et se qu'elle ressent, puisque c'est aussi ce que vous pensez et ressentez.

Ce classique est une pétite d'or enfouit dans les librairies et qui attend tranquillement d'être découverte pour exploser au grand jour. Il a pour moi dépassé les Hauts de Hurle-Vent et dépassera sans doute Orgueil et Préjugés (une fois que je l'aurai lu).