Parce que je t'aime - Musso

"Les livres c'est pourtant ce qu' Evie aime par-dessus tout, surtout les romans et la poésie. C'est une de ses profs à l'école qui lui a fait découvrir la littérature et, depuis, c'est devenu son jardin secret, son passeport vers l'ailleurs, un moyen inattendu pour sortir de la médiocrité dans laquelle la vie l'a engluée."



Parce que Je t'Aime - Guillaume Musso
Résumé"Dans un centre commercial de Los Angeles, Layla, une petite fille de cinq ans, disparaît. Ses parents se séparent à la suite de ce drame. Cinq ans après, la fillette réapparait à l'endroit où elle s'était évaporée. ...

Nb de pages : 307
Edition : Pocket Jeunesse
Prix : 7.80 €



Ce roman n'est pas un coup de cœur. Disons-le tout simplement : je n'ai pas vraiment aimé. Je m'attendais à beaucoup, BEAUCOUP mieux de la part de Musso, un auteur que je n'avais encore jamais lu... Mais cependant quelque chose m'a plu. Ce quelque chose qui me rapproche au livre.


"La drogue draine avec elle ses 4 cavaliers de l'Apocalypse : la violence, la peur, la maladie et la mort".

L’écriture en elle même est très simple et pour moi peu recherchée. J'espérais tellement mieux... Les sentiments sont parfois décris étant donné que 2 personnages sont psychologues, mais c'est bref, tellement bref... Au final, j'aurais espérais que ce livre dure plus longtemps. Pour que les sentiments soient mieux décris, pour que l'histoire reste plus en suspens. Pourtant, j'ai adoré les citations à chaque début du chapitre qui nous plonge dans l'ambiance de celui-ci.


 " Ma souffrance est ma vengeance contre moi-même." - Cohen.

Parlons du suspens. Qu'est-il arrivé à Layla ? Et si le vrai coupable, était celui qu'on croyait le plus proche ? Ou encore une personne inconnue ? Et si il n'y avait pas de coupable ?

"-Lorsqu'on aime, on devient vulnérable.
- Non, assure Mark, on devient plus fort."

En réalité, j'ai deviné la fin 100 pages avant, c'est-à-dire à 2 tiers du livre. C'est un peu décevant alors que ni les mots ni l'histoire ne nous importe. La plupart de l'histoire se passe soit dans un avion, soit dans des flash-backs ce qui au début m'embêtait car je n'aime pas ça mais je me suis très vite rendue compte que c'était nécessaire.

"- Ça ne vous fait donc pas peur de mourir ?
- Vivre m'effraie bien davantage."

Cependant il y a quelque chose : l'auteur arrive à parler de sujets précieux, ces sujets tellement importants comme la dépression, le harcèlement, les attentats; la mort. Tous ces sujets qui m'ont quand même fait verser tous les larmes de mon corps. 
Et tandis que le sel de mon corps tombait sur le livre, les mots se levaient pour danser et me donner le secret. Le secret de la solution. Comment échapper à tout ça ? Ou plutôt, comment l'accepter ?

"Là où on s'aime,
Il ne fait jamais nuit."

 Une lecture agréable et douce pour plonger dans le monde du suspens.